Archives de catégorie : Actualités

Bien arrivés en Sardaigne ! Ben arrivati in Sardegna !

Ce dimanche à 12h30, les élèves italianisants de 5ème7, 4ème4, 4ème5, 4ème6, 3ème4 et 3ème8 étaient prêts pour partir en voyage en Sardaigne !

Après avoir pris l’avion à Orly puis le car, nous sommes bien arrivés à Sant’Antioco dans notre bel hôtel au bord de la mer.

Vous pouvez retrouver tout le détail de nos aventures sur le blog : https://letripdelasardine2022.blogspot.com/

et nous suivre sur Instagram !

 

 

Armada des bahuts J4 et J5

Jeudi 12 Mai :

Départ de Belle Ile :
Après une nuit agitée par les passages des ferrys dans le port de Belle Ile, nous avons navigué vers le continent en direction de la Trinité sur Mer. Aujourd’hui, le vent a forci, il vient du nord. Nous avons beaucoup plus froid que d’habitude et tout le monde navigue bien couvert. En outre, la mer est un peu plus agitée que d’habitude et certains d’entre nous découvrent les joies du mal de mer. Quelques élèves tentent de dormir sur le pont pour faire passer le temps plus vite. Les plus chanceux aperçoivent les ailerons des dauphins au loin. Pendant ce temps, les plus patients s’essaient à la pêche à la traine. La persévérance est récompensée par 2 maquereaux de belle taille qui viendront agrémenter notre dîner. Nous déjeunons dans une baie de l’Ile de Houat, abritée du vent, face à une belle plage de sable. Le soleil revient ainsi que les sourires. Nous partageons notre salade de pommes de terre avec les oiseaux marins. En effet, la baie est une réserve ornithologique où nichent nombre de pies huitrières, goélands, cormorans, sternes…
Le ventre plein et le soleil nous redonnent des forces nécessaires pour affronter une après midi venteuse. Les voiliers filent à toute allure et penchent beaucoup. Il faut s’asseoir sur le côté pour tenter de le redresser et gagner quelques nœuds précieux pour arriver les premiers au port. Les stratégies de navigation sont différentes pour affronter le vent de face. Nous naviguons au près. C’est une navigation fatigante face à la houle et au vent.
En arrivant au port, nous admirons les immenses trimarans utilisés dans les régates autour du monde. Nous paraissons tout petits à côté de leurs mâts de 30 mètres. Nous amarrons à quai, plus besoin de zodiac pour rejoindre la terre ferme. Direction la plage car la marée descendante est propice à la découverte des êtres vivants de l’estran. Par équipage, nous nous lançons dans un rallye photo. Chaque équipe a une liste d’éléments à photographier : crabes, algues, bigorneaux, crevettes, oiseaux, anémones de toutes sortes mais également des défis à réaliser : photo originale, artistique, engagée pour l’environnement… Les élèves prennent plaisir à chercher des animaux dans le sable, entre les rochers, sous les algues. Certains trouvent même des êtres vivants inattendus : une étoile de mer, des œufs de bigorneaux… La bonne ambiance est propice à la créativité pour proposer des photos artistiques, engagées ou fantaisistes toutes plus originales les unes que les autres. Une chasse aux déchets est organisée pour nettoyer la plage. Certains en profitent pour récupérer des trésors à ramener dans les valises. Nous rentrons au port pour notre diner. Pour ce dernier soir, les skippers nous préparent les poissons chacun à leur manière : sauce aux champignons, panés ou en colombo. Les élèves ont grandement apprécié le repas notamment la fondue au chocolat en dessert.
Après une douche bien méritée, nous nous endormons rapidement dans nos couchettes.
La nuit est plus reposante car il y a moins de vagues et de bateaux qui naviguent la nuit dans le port.

Vendredi 13 Mai :
Retour au Crouesty
Le réveil est matinal car la journée s’annonce chargée. Les valises doivent être terminées avant le départ. Heureusement la navigation est courte et sans encombres, car ce matin il n’y a quasiment pas de vent. Les moteurs tournent pour rejoindre le port du Crouesty, notre port de départ. La mer est plate et les élèves profitent du soleil et de leur dernier moment à bord. Arrivés au port, nous mangeons rapidement notre salade de riz puis c’est le grand ménage du bateau. Tout le monde s’affaire à rendre le voilier propre pour le prochain équipage qui arrive cet après midi. Plus tard, en attendant le bus, nous en profitons pour aller acheter de petits souvenirs bretons. Chaque élève a un budget de 6 euros pour ramener une découverte culinaire à partager avec sa famille. En fin d’après midi, on organise une tombola pour distribuer les restes de nourriture de la semaine. Certains gagnent des tablettes de chocolat, d’autres des sacs de pommes de terre, et quelques malins réussissent à échanger leurs lots pour repartir avec leur aliment préféré. Le temps d’une dernière photo et le bus est déjà là. Avant de partir, notre organisatrice nous apprend que l’un de nos pavillons a été sélectionné pour être accroché sur le bateau d’Alexandra Lucas qui réalisera une traversée de l’Atlantique. Les autres pavillons seront fièrement accrochés dans le collège.

« c’était incroyable »;  » c’était fatiguant » ; » on s’est bien amusé » ; » le vélo c’était cool  » ; « c’était trop bien et on a bien mangé ». Les élèves rentrent ravis de cette expérience exceptionnelle et enrichissante à tous points de vue et nous espérons qu’ils en garderont un bon souvenir !

 

 

Personal Space and Living together 4e

Imagine your perfect locker. What’s the odd one?

Les 4e ont construit leur casier parfait à partir de boîtes à chaussures récupérées, avec l’aide de leurs professeures d’Arts Plastiques. Iels l’ont ensuite présenté à leur classe. Les élèves devaient deviner quel était l’objet qui ne correspondait pas à la personnalité de l’auteur.e du casier.

Les casiers sont visibles au CDI.

Living Together: Imagine your ideal common room.

Les élèves ont imaginé, dessiné, présenté leur « foyer » idéal.