Archives de catégorie : SEGPA

Atelier cuisine avec les élèves germanistes : les Weihnachtsplätzchen

Les vendredi 10 et 17 décembre, les élèves germanistes de 6ème et 5ème ont participé à des ateliers « Weihnachtsplätzchen » où ils ont appris, dans la cuisine de SEGPA en compagnie de Mme Loublier et de Mme Laclaverie, à faire des sablés de Noël allemands, les Weihnachtsplätzchen. Chaque groupe était divisé en deux : une partie de la classe s’occupait de fabriquer la pâte, pendant que l’autre groupe apprenait des chansons de Noël allemandes et anglaises avec le professeur d’anglais, M. Benghourieb. À mi-parcours, les groupes ont été inversés, et ceux qui avaient chanté ont mis la main à la pâte pour finaliser les Weihnachtsplätzchen, tandis que les autres entonnaient avec entrain « O Tannenbaum », « Mon beau sapin » !

Les séances ont été l’occasion de découvrir la tradition des sablés allemands pour Noël et de manipuler le vocabulaire de la cuisine, pour un résultat plus que savoureux !

Les élèves et les professeurs étaient ravis et se sont empressés de refaire des sablés à la maison pendant les vacances !

Mme Loublier remercie tout particulièrement Mme Laclaverie et M. Benghourieb pour l’accompagnement enthousiaste, ainsi que Mme Laug pour la logistique !

Frohe Weihnachten und ein gutes neues Jahr ! Joyeux Noël et bonne année !

La chanson « O Tannenbaum »

Trois recettes de Weihnachstplätzchen

L’incroyable aboutissement d’une extraordinaire aventure artistique…

Vernissage de l’exposition des élèves de 4ème1 dans la galerie des publics du musée Rodin.

La consécration…

Jeudi 25 novembre 2021, les élèves de 4ème1, accompagnés de Mme Dal Capello principale du collège, de Mme Laug, intendante, de Mme Le Gac leur CPE et d’une partie de leurs professeurs, se sont fièrement rendus au 77 rue de Varenne à Paris.

Aboutissement,

Consécration,

Finalité,

Chance,

Ces mots résonnaient dans nos têtes…

Après plusieurs mois de travail, d’implication et d’énergie donnée à ce fou projet artistique, les élèves ont eu le privilège de découvrir la finalité artistique que représente l’accrochage et l’exposition de son travail. Et ceci, dans un grand musée national.

Ils n’ont pas fait qu’assister à ce moment de gloire. En véritables maitres de cérémonie, ils l’ont animé

Dans les grands escaliers de l’entrée, sous le regard de la directrice du musée Rodin en personne, du personnel, des autres classes et professeurs partenaires de ce projet, ils ont présenté et expliqué leur travail. Au micro !

Rappelant, non sans émotion, le lien qui les unissait depuis la 6ème à Rodin, à son œuvre, à ce lieu …

Avec sérieux et implication, ils avaient préparé, appris leur discours et sorti leurs plus chics vêtements, pour venir ce jour, expliquer à l’assistance l’essence de leur projet et leur ressenti d’élève. Et c’est avec brio, qu’ils ont réussi cet exercice difficile.

Puis, non sans une certaine fierté, ils ont guidé l’équipe pédagogique présente ainsi que leur principale, Mme Dal Capello, dans la galerie du musée afin de leur faire découvrir leur travail installé et mis en scène dans d’impressionnantes vitrines.

Vitrines qui exposeront leurs travaux pendant plus de deux mois….

Voilà comment s’achève (avec un certain panache !)

l’extraordinaire voyage des 4eme1 au pays de l’art et des grands maitres de la sculpture… 

S’achève, peut-être pas ….

A l’issue du décrochage de l’exposition, nous espérons vous présenter à tous, dans nos murs, au collège Jean Jaurès, l’étendue de leur travail, dont seulement une partie n’a pu être exposée au musée …

L’ensemble des élèves de 4ème 1 et moi-même, Mme Galizzi leur professeur principal, voudrions remercier les personnes sans qui ce projet n’aurait jamais pu voir le jour, par leur aide, leur soutien, leur confiance.

Avec un remerciement tout particulier à Mme Pauline Rousseau, artiste photographe, pour son dynamisme et sa bienveillance.

Balance ton flag

Les 6ème1 ont pendant une semaine préparé un support pédagogique pour travailler sur le thèmes des pays et nationalités, la culture du monde anglophone.

Ils ont tout d’abord colorié 9 drapeaux à l’aide de modèles : le drapeau de l’Angleterre, de l’Écosse, du pays de Galles, de l’Irlande, du Royaume Uni, du Canada, des États Unis, de l’Australie et de la Nouvelle Zélande.

Ensuite ils ont découpé les drapeaux et les ont collé sur des piques.

Enfin, ils sont collés des playmaïs sur des petites assiettes en carton pour avoir un support où planter leurs drapeaux. Ils ont pour certains découvert l’usage du pistolet à colle. Certains le maniaient déjà très bien.

Ils étaient fiers d’eux et de leur production qu’ils pourront ramener à terme chez eux.

Cela a permis d’instaurer du travail de groupe, d’inter-aide, ceux qui terminaient en premier se portaient toujours volontaires pour aider les autres.

Les supports serviront pour plusieurs activités sous forme de jeu qui permettront d’associer les symboles des drapeaux aux noms des pays, de retravailler les couleurs, les capitales, les similarités entre certains pays, de réaliser des mini défilés/défis. Ainsi, l’intelligence sera utilisée au profit de la mémoire.

Projet « Regard d’adolescents sur l’œuvre de Rodin-Picasso » : « Mon corps cet outil »

ATTENTION :
Sur certaines images les élèves sont SANS MASQUE.
Ils ont enlevé leurs masques essentiellement pour les photos ou par « nécessité » selon le moulage de parties de leurs corps ; le tout EN RESPECTANT LES DISTANCES DE SECURITE.

Ils l’ont fait ! 

Ils n’ont pas seulement réactivé les œuvres du grand maitre comme Rodin à travers leur interprétation de la sculpture contemporaine…

Ils n’ont pas seulement expérimenté la technique artistique traditionnelle du moulage…

Ils ne se sont pas contentés de s’initier à la sculpture d’après modèle vivant….

Ils l’ont fait !

Ils ont utilisé leur propre corps comme modèle vivant,

Ils ont dépassé leurs craintes, leurs réticences, et se sont jetés «  à corps perdus » dans cette expérience artistique…

Au nom de l’art et de la création, ils ont suivi leur professeur.  Ils ont fait confiance, lâché prise, pour partager ensemble un moment riche et inédit, pour expérimenter ENSEMBLE l’art du moulage.

Ils l’ont fait !

Ce moment de performance s’est déroulé juste avant les vacances de la Toussaint au collège. Au cours de huit heures d’atelier co-animé par Mme Pauline Rousseau, artiste photographe et avec l’aide précieuse de Mme Laclavérie, professeur de la classe de 4eme 1 également.

Pendant huit heures, les élèves ont découvert les priorités de l’alginate de moulage (utilisée par les dentistes ) et expérimenté la matière afin de « mouler » des parties de leurs corps qu’ils avaient eux-mêmes choisi de mettre en cène.

Dans ce même temps, ils se sont initiés au principe même de la technique du moulage en coulant du plâtre de synthèse dans « les moules de leurs corps ».

La découverte de leurs travaux, fruit de leurs expérimentations, de leur énergie, de leur motivation, de leur courage (mettre son visage dans une matière visqueuse telle que l’alginate !) les a STUPEFAIT et EBLOUI dans un moment d’émotion intense pour eux comme pour nous.

Ils l’ont fait !

Et ils ne se sont pas arrêtés là … Car Pauline Rousseau, notre intervenante est une artiste photographe. Elle n’a eu de cesse tout au long de cette expérience artistique de faire s’interroger les élèves sur le medium photographique (argentique, numérique, polaroid) qui permet de garder une trace de la sculpture.

Finalement, lorsque nous réalisons une sculpture aujourd’hui ou toute autre réalisation artistique, ne le fait-on pas dans le seul but de la photographier ?

BREF, Ils l’ont fait !

Pour eux, pour nous, mais également pour le musée Rodin !

Le résultat de leurs travaux sera en effet exposé pour plus de deux mois au musée Rodin à Paris, dans la galerie des publics avec les travaux de jeunes issus d’un autre collège et d’un lycée de l’académie.

Le vernissage de l’exposition aura lieu ce jeudi au musée Rodin !

La classe sera accompagnée pour ce moment exceptionnel par Mme Dal Cappelo,  Mme LeGac et plusieurs de leurs professeurs

Affaire à suivre…

Mme Galizzi, professeur principal de la 4ème1

#élèvetonblob J+7 : fin des expériences … pour l’instant

Ce mardi 19 octobre, cela fait une semaine que les expériences sont lancées, il est temps de faire le bilan.

Expérience Exploration

Expérience Exploitation

Sans nourriture Avec nourriture

A la fin du jour 7, on remarque que les blobs sont totalement immobiles, ils sont tous endormis. Les blobs du protocole Exploitation sont plus grands que les blobs du protocole Exploration.

Nous allons laisser les sclérotes à l’obscurité afin de réaliser d’autres expériences après les vacances.