Sortie des latinistes de 4ème à l’Institut du Monde Arabe

Durant la matinée du vendredi 11 décembre, les latinistes de 4ème se sont rendus à l’Institut du Monde Arabe, pour visiter l’exposition «Cités Millénaires : Voyage virtuel de Palmyre à Mossoul». Cette exposition montre les destructions causées par la guerre dans les principaux sites archéologiques du Moyen Orient.
Nous avons ainsi découvert la situation de Mossoul, d’Alep, de Palmyre et de Leptis Magna.
Mossoul possédait un sanctuaire en l’honneur de Younès/ Jonas qui est présent dans les trois religions monothéistes. Daesh a fait sauter ce mausolée qui était en fait construit sur les ruines du palais des rois assyriens.
Alep était autrefois une ville marchande, qui comptait de nombreux souks et activités commerciales. Elle a été détruite par les bombardements.
Palmyre a été utilisée par Daesh comme base stratégique. De nombreuses constructions gréco-romaines ont été détruites et leurs destructions filmées.
Leptis Magna est une ville antique libyenne. Le site a été dégradé par la guerre. Un gardien et sa famille habitent près des ruines et continuent à veiller sur les vestiges pour arrêter les pilleurs.
Les élèves ont beaucoup apprécié les projections 3D qui nous rapprochent de la réalité des destructions. Grâce à la reconstitution numérique, les monuments reprennent vie de façon saisissante, surtout avec les casques de réalité virtuelle.
Tout le monde a trouvé cette exposition très intéressante et, contre toute apparence, agréable.
Grâce à la générosité de l’Institut du Monde Arabe et de ses donateurs, nous avons bénéficié d’une visite guidée gratuite, qui nous a permis de comprendre l’histoire ancienne et récente de l’Irak, la Syrie et la Libye.
Cette magnifique exposition est encore présente jusqu’au 10 février 2019.
(https://www.imarabe.org/fr/expositions/cites-millenaires)

(Cécile, Lisa, Ghofrane, Luna et Fatima)

Voyages AS : ouverture des inscription aux non licenciés

Comme il y a 3 ans l’Association Sportive du collège repart à la montagne à Samoëns dans les Alpes. Ce voyage se déroule du 19 au 24 mai et de nombreuses activités seront proposés : rafting, via ferrata, randonnée, accrobranche. Le tout encadré par des professionnels et les enseignants d’EPS.

Ce voyage a d’abord été proposé aux licenciés de l’AS mais il reste à ce jours quelques places ! Nous ouvrons donc ce voyage à tous en distribuant des feuilles d’inscription dans les classes.

Le prix initial est de 325€ mais a déjà été baissé à 290€ grâce aux actions entreprises (vente de chocolats et don de l’AS). Cependant prenez note que ce voyage s’adresse à tous et grâce au FOND SOCIAL du collège, suivant vos ressources, vous ne payerez peut être qu’une partie de ce montant (de 80% à 0%)

Pour information, ce voyage n’a pas été proposé aux 3èmes pour cause de révision de brevet.

L’équipe EPS.

Les 5ème2 à l’Opéra Garnier pour « La Dame aux Camélias »

Mardi 18 décembre, la classe de 5ème2 était en sortie au palais Garnier. Elle a assisté à la représentation du ballet de John Neumeier « La Dame aux Camélias » sur une musique de Frédéric Chopin. Le spectacle a débuté à 19h30 et s’est terminé vers 22h30 (avec deux entractes de 20min).

Prenant sa source dans le roman d’Alexandre Dumas Fils, le ballet raconte l’histoire d’amour tragique entre une courtisane et un bourgeois au 19ème siècle. Les élèves ont donc observé la manière de narrer cette histoire simplement par le geste, la danse et la musique. Ils devront rendre à la rentrée de janvier un compte-rendu témoignant de leurs constats quant aux décors, aux costumes, à la danse, à la musique …

Un dimanche à la Comédie Française

Lors du dimanche 9 décembre, nous nous sommes rendus, latinistes et hellénistes de 3ème, à la Comédie française pour assister à la pièce Britannicus de J. Racine.

Nous avions tous rendez-vous devant le théâtre à 13h30, sachant que le spectacle commençait à 14h. Certains sont venus en métro, d’autres en voiture, seuls ou accompagnés.

Une fois arrivés, nous avons découvert à l’extérieur une station de métro très joliment décorée, puis le splendide bâtiment de la Comédie française.

Vers 13h40, nous sommes entrés dans le hall d’accueil. A l’intérieur, l’architecture était magnifique, des lustres ornaient le plafond du théâtre, la beauté des lieux nous a vraiment impressionnés. Pour nous rendre dans la salle, nous avons dû monter des escaliers de marbre blanc, recouverts d’un tapis rouge.

Puis nous nous sommes installés dans la salle Richelieu, où se jouait la pièce. La salle était vraiment somptueuse et très grande. Nous avons eu la chance d’être assis au 1er balcon.

A 14h, les lumières s’éteignent et la pièce commence.

Britannicus est une tragédie classique, qui se passe normalement lors de l’Antiquité romaine, mais la mise en scène que nous avons vue était moderne. Le décor où se passait l’action pouvait faire penser à l’intérieur de l’Élysée. Les acteurs qui jouaient les rôles de Néron, Britannicus, Agrippine portaient des tenues modernes et récentes. Ces derniers avaient un jeu d’acteurs impressionnant, c’est ce qui nous a le plus marqués. Bien que l’intrigue soit compliquée et pas très passionnante, nous avons réussi à être captivés par la pièce, grâce au talent des acteurs et aux sentiments qu’ils réussissaient à nous transmettre.

La pièce a duré 2 heures. A 16h, elle s’est terminée, des applaudissements ont retenti dans toute la salle.

Le pièce était mémorable, elle restera dans nos esprits.

Ce fut un enrichissement pour notre culture personnelle que d’assister à un spectacle dans un lieu aussi emblématique, qui figure parmi les plus grandes institutions culturelles de France.

Cela donne envie de retourner à la Comédie française.

(Aïcha, Marie et Anaïs)

Le site du collège